Charles (Un homme comme tant d'autres, Tome 1)

Charles (Un homme comme tant d'autres, Tome 1)

Bernadette Renaud

Language: French

Pages: 211

ISBN: 2:00350424

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Charles, 17 ans en 1890, quitte la ferme paternelle qui ne l’intéresse pas. Dès son premier emploi dans un village, il rencontre la fille du forgeron, la belle Mathilde, à laquelle il ne cessera de rêver.

Son sens des affaires se révèle rapidement. Tout lui semble possible : travail, argent, amours, famille. Il veut maintenant son propre moulin à scie.

Avoir Mathilde à ses côtés et bientôt plusieurs enfants calmera-t-il les ambitions de Charles ? La vie ne prévient pas toujours des coups durs et laisse parfois désemparés les plus inébranlables…

No Great Mischief

Fall

The Black Joke

Kicking the Sky

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

contorsion, refermant sa main gauche sur l’anse du panier. – Aïe! Quelques pommes tombèrent, les doigts de Mathilde se crispèrent de douleur sur l’anse du panier. Elle se redressa lentement, vit en bas la chandelle éteinte sur le sol de terre. Elle referma la porte, agrippa la première chaise près de la table et s’y assit lourdement, la sueur au front. Une crampe lui coupa le souffle. � Mon Dieu, ça va pas commencer maintenant? Mon Dieu!» Mais non. Il lui restait encore quinze jours; déjà, elle

Mathilde. Seul avec lui-même. Il fit et refit ses comptes et se rendit vite à l’évidence : au salaire qu’il recevait chez le marchand général, cela prendrait des années avant qu’il puisse s’établir. �C’est trop loin; il me faut plus d’argent que ça, puis plus vite ! � Les possibilités de gain rapide étaient restreintes. �Un an dans les manufactures des États, ça doit être payant, malgré tout.» Mais cela allait à l’encontre de ce qu’il avait toujours dit. Il évalua une autre solution : �Les

que quelques lignes, et avait souri. – Elle t’aime beaucoup, ta petite sœur; as-tu vu le nombre de becs en bas de la lettre? Devant son air presque étonné, elle lui dit : – Ferme les yeux : je vais te la relire tout fort. Comme ça, tu te feras croire que c’est Mélanie qui te le dit elle-même. � Mon cher Charles, on a reçu ta lettre et on est bien contents pour toi. On sera là pour la cérémonie sans faute. Ta petite sœur, Mélanie. XXXXXXXX» Ému, Charles avait eu hâte, tout à coup, de les

l’endosser la première fois, resplendissante de sa maternité à venir. Aujourd’hui, cette robe lui rappelait des heures difficiles et elle ne se résignait pas à la porter de nouveau. – Je vais changer le collet. Puis les poignets aussi, soupira-t-elle sans trop croire à la transformation. Quand Delphina la vit découdre, elle monta à sa chambre et en redescendit peu de temps après. – Tiens, ma petite fille; ça te fera quasiment une robe neuve. La vieille main fripée glissa un morceau de tissu

tout un seau. Mme Vanasse resta saisie devant cet énorme bouquet. �Il pense à ça, lui?» Devant son regard d’envie, Charles hésita puis lui donna quelques fleurs. – J’en ai cueilli un peu trop, je crois bien. Ça va manquer d’eau en chemin. Les vieilles mains acceptèrent les fleurs sauvages. Il en poussait à profusion tout près depuis des années, mais celles-là, quelqu’un les lui offrait. La vieille femme prit tout son temps pour leur choisir un pot de cuisine qui pourrait faire un beau vase et

Download sample

Download

Comments are closed.