Le totem des Baranda: Roman (French Edition)

Le totem des Baranda: Roman (French Edition)

Melchior Mbonimpa

Language: French

Pages: 431

ISBN: 2894231296

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Dans les collines verdoyantes de l’Afrique des Grands Lacs, le système des castes impose à des humains autrefois libres les stigmates de l’effroi. Réduits au rang de serfs ou de parias, agriculteurs et chasseurs sont résignés à leur sort. Mais sur son lit de mort, Karanda ordonne à ses fils de fuir la terre de servitude. Il leur lègue un totem, le sanglier, et leur interdit d’emprunter des vaches et de se mettre à la merci des pasteurs.Après l’avoir porté en terre, les fils de Karanda se dispersent de nuit et partent à la recherche d’une terre qui ne sera ni octroyée ni révocable. Pendant des siècles, le testament de Karanda est transmis par le poème généalogique, jusqu’au jour où le totem du sanglier devient le signe de ralliement d’une fraternité décidée à en finir avec la guerre des castes et à instaurer une paix durable.Dans « Le totem des Baranda », l’obsession de la liberté se nourrit du mythe, de la nostalgie, de l’utopie, mais aussi, de bouleversantes histoires d’amour.

NostalgieS (Autoportrait VI)

Ça sent la banane

Monsieur Manseau (Un homme comme tant d'autres, Tome 2)

Three Day Road

Caught

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

limite, exigerait que les époux refusent même la séparation imposée par la mort. J’ai réappris à vivre. Je me suis remariée, et je sais maintenant que Sadaka a eu raison de me bousculer. C’est vrai que je n’ai pas retrouvé dans mon second lit le rêve que je partageais avec Shabani. Mais ce que j’ai obtenu est immense: un homme qui aime mes enfants; un homme capable d’endurer que mon corps ne prenne plus feu aussi souvent et aussi intensément qu’avec mon premier mari; un homme capable de supporter

surpris, car elle n’avait manifesté aucun signe d’épuisement. Elle avait marché à notre rythme, exactement comme elle me l’avait promis et j’étais déjà convaincu qu’elle irait avec nous jusqu’au bout, sans poser de problème. Non seulement elle n’avait pas ralenti la marche, mais encore, elle s’était rendue utile en portant dans son dos tel ou tel petit-fils fatigué qui pleurait, traînait le pas pour freiner la caravane. Comme mon père, ma mère avait son plan secret et je compris que le moment

champs, loin du kraal... Nous étions sûrs d’avoir réussi notre coup mais, de l’autre côté de la colline, des gens alertés par les cris des sinistrés arrivaient en masse par le sentier que nous avions emprunté. Quelqu’un nous vit pousser les vaches au trot, hors du sentier. L’homme fut le premier à saisir tout ce que cachait cette nuit d’horreur. �Aux voleurs!» hurla-t-il de toute la puissance de ses poumons, en pointant le doigt dans notre direction. Les lances volèrent vers nous. Nous

compagnons qui n’étaient pas rentrés devaient être protégés par la loi du lévirat. Il décida que les deux plus vieux membres de la bande épouseraient les veuves et adopteraient les orphelins. Il était lui-même l’aîné du groupe. Et après lui, j’étais le plus âgé. Il m’ordonna de choisir l’une des deux veuves qui deviendrait ma seconde épouse. Je m’y attendais un peu et j’avais déjà fait mon choix: je pris la veuve de celui qui nous avait couverts. Makara prit l’autre. Puis il procéda à la division

t’avons séquestrée et endommagée pour que tu ne nous échappes pas. J’ai éclaté de rire, jusqu’aux larmes! Je pensais à Kagabo et aux noces sylvestres que nous avions consommées pendant deux nuits entières. Je ne pouvais bien sûr pas révéler à la vieille ce qui provoquait mon hilarité. Pour qu’elle ne me trouve pas folle, j’ai dit, de façon véhémente et convaincante: — Ma caste est le cadet de mes soucis! Ma caste n’a pas empêché les devins de me livrer à la forêt en pleine nuit. Je ne me sens

Download sample

Download

Comments are closed.