Le Vrai sang

Le Vrai sang

Valère Novarina

Language: French

Pages: 113

ISBN: 2:00353487

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


«Le modèle secret est peut-être Faust – non celui de Goethe – mais un Faust forain vu enfant à Thonon dans les années cinquante, joué entre deux airs de Bourvil par Gugusse, le célèbre clown de la Loterie Pierrot. Faust-Gugusse prétendait que toute notre vie avait lieu en temps de carnaval, puisque le finale en était un adieu à la chair ; Mme Albertine, sa comparse dans le public, lui lançait, en trois mots, de prendre ça comme un don, une offrande : et elle lui proposait toutes les quatre minutes de jouer sa vie aux dés... J’essaye de reconstituer l’ordre des scènes de cette pièce vue enfant ...

Le Vrai sang est un drame forain, un théâtre de carnaval, en ce sens que les acteurs, d’un même mouvement... incarnent et quittent la chair, sortent d’homme, deviennent des figures qui passent sur les murs, des traces peintes d’animaux, des empreintes, des signaux humains épars, lancés, disséminés : des anthropoglyphes.»
Valère Novarina.

Kane and Abel (Kane & Abel, Book 1)

The Roman Spring of Mrs. Stone

Saturday Night Widows: The Adventures of Six Friends Remaking Their Lives

The Story of the Iliad: A Dramatic Retelling of Homer’s Epic and the Last Days of Troy

The Life Before Her Eyes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

changés de faces. C’est la véracité de la véridicité. TU. Leurs noms ? JE, TU, IL. Sidrac ! Méshac ! Abèdenégo ! La table est leur portée. TU. Silence, mets sur toute chose entendue ton grain de sel ! JE. Ô vie, ne te retourne jamais sur toi ! 2. Noces chimériques. La table est déplacée ça et là. JE. C’est samedi et on attend. Les tables sont déplacées. JE. Monsieur ! Monsieur ! que reste-t-il dans nos écuelles, une fois tout le temps dévoré ? TU. Nous regardons l’air sortir de

tu n’es qu’un chiffon de matière tue à blanc, une poussière de sang rouge, pendue par la bouche qui nous souffla et étouffa ! Malédiction à celles dont nous formons l’écheveau ! Mort aux faces ! L’HOMME HORS DE LUI. Mâchons silencieusement la suite à la santé de nos tristes bobines. LA FEMME EN DÉSÉQUILIBRE. Il ne faut jamais parler des sentiments que l’on éprouve : parce que les sentiments que l’on éprouve, on ne les ressent pas. LA VOIX D’OMBRE. Dans ce qu’ils appellent le monde, ils

irreprésentatif. Le langage opère à l’irreprésentatif. � Résolution devant le carrefour des actes », � Résolution devant le carrefour de l’acte », � Devant la porte de la nature », � Vie ultérieure », � Vue ultérieure », � Pressentiments ». 2. Passacaille cour-jardin. QUELQU’UN. Les crimes de l’homme sont innombrables. UN AUTRE. C’est certain. QUELQU’UN. Innombrables sont les crimes de l’homme. UN AUTRE. La chose est sûre. 3. Ouverture au noir. PERSONNE. Espace ! Sois là ! AUTRUI. …

Le Professeur Creusé, Le Professeur de Jambu & Jambu, Le Professeur de la Matière Morte, Le Professeur de la Matière sans Suite, Le Professeur de Poussière sans Suite, Le Professeur Oui & Cadavre, Le Professeur de Pont, Le Professeur de Prophétie, Le Professeur de Raccourcis, Le Professeur de Vie & Vengerie, Le Professeur Fructatif, Le Professeur Mille Buts, Le Professeur Moins-Cube, Le Professeur Monotombé, Le Professeur Néantu, Le Professeur Preneur, Jean Genévrier, Le Mangeur Potassier, Le

Omnidés, Le Doubleur de Tout, Panturge, Le Fulminateur Gilbert, L’Homme-canon, L’Entendeur du Monde, L’Homme Vide de Noms, Le Bolègre, Serpiage, Le Chien de Non Venue, Le Porteur de Céladon, Les Officiels de Main Mise, Le Motard Carton, La Groupeuse, L’Un des Gens d’Urve, Les Animaux Interdits, L’Homme à la Négation, L’Enfant Impénitent, Le Danseur Désum, Jean Sarxophore, L’Homme d’Outreça, Nihil, Le Visage en Terre, Mon Professeur de Corps, La Figure Pauvre, Le Sang des Bêtes, Jeanjean de la

Download sample

Download

Comments are closed.